Cours particuliers de maths en ligne

Une méthode pour arrêter de procrastiner

L'être humain est par nature fainéant. La raison est dans notre métabolisme, "la nourriture est difficile à trouver donc on économise nos force pour ne pas gâcher de l'énergie". Il y a de quoi rire non? De nos jours ce n'est plus du tout le cas, mais par contre notre métabolisme n'a pas changé.



Le soucis que cela nous pose c'est que notre cerveau préférera toujours ne rien faire plutôt que de se mettre au travail ou de faire de l’exercice. La raison est simple, le bénéfice de l’activité (travail/exercice) n’est pas immédiat et donc notre cerveau ne reçoit pas la dopamine (hormone du plaisir « récompense »).


Le plus dur est donc de réussir à convaincre son cerveau que se mettre au travail c’est bien pour nous!

Pour ça il existe plusieurs méthodes, mais dans cet article on va se concentrer principalement sur une d’entre elle : « La méthode des deux minutes ».


Le principe est simple : Mettez vous au travail 2 minutes minimum.


Voici un exemple :

On a un DM à rendre et on sait qu’on devrait taffer dessus plutôt que d’être sur la console. Avec cette méthode, on va simplement se dire « bon aller, je m’y mets 2 minutes, si j’en ai marre j’arrête ».

En voici un autre :

On est affalé sur le canapé à regarder une émission nulle et on culpabilise de ne pas tenir notre bonne résolution de mettre au sport. Avec cette méthode on va se dire : « bon aller, j’enfile ma tenue de sport et je vais courir au moins 2 minutes ».


Ce concept est simple non?


Alors pourquoi ça marche? Parce qu’en vrai faire 2 minutes de sport ne sert pas à grand chose, tout comme travailler 2 minutes sur un exo de maths…


Le secret de cette méthode, comme je vous le disais, c’est qu’on « dupe » notre cerveau en lui faisant penser qu’on ne va rien faire de très contraignant, et du coup notre cerveau nous envoie moins de signaux de paresse.


La réalité est qu’on ne fait jamais seulement 2 minutes d’effort. Une fois qu’on est lancé, on est dans le mood et on continue. Si on est en tenue de sport en train de courir, au bout des 2 minutes on ne se sent pas du tout fatigué (en général) et donc on va courir une dizaine de minutes de plus maintenant qu’on est lancé!

Pareil pour un exo de maths, une fois qu’on a sorti nos affaires, commencé à réfléchir à l’exercice, on se dira « maintenant que j’y suis, autant le finir… ».

Vous avez compris l'idée :)


Cette méthode s’avère très efficace pour se mettre au travail! Il va donc se poser une autre problématique, essayer de travailler plus! Mais ne vous inquiétez pas, on verra ça dans un prochain article :)

116 vues0 commentaire