Cours particuliers de maths en ligne

Comment travailler les maths



Lorsque l’on parle de réviser les maths pour un DS, c’est devenu une croyance commune de « faire des exos ». En revanche ce qui est moins commun c’est de savoir comment les faire? Vous pensiez que « faire des exos de maths consistait simplement à ouvrir vitre cahier/classeur d’exercices et de tout refaire? Ce serait une perte de temps et un un travail peu efficace. Dans cet article je vais vous donner les clés pour travailler efficacement et vous expliquer pourquoi il faut travailler les maths comme ça.


La mémoire


Pour comprendre pourquoi la manière de travailler que je vais vous partager est la plus efficace, il faut d’abord comprendre comment fonctionne notre mémoire. Vous en avez sans doute tous fait les frais, notre mémoire n’est pas éternelle, bien au contraire. Si l’on a aucun mal à se rappeler des paroles de notre générique de série préférée d’il y a 15 ans (pokémon pour ma part) alors qu’on ne l’a pas entendu depuis tout ce temps, on a beaucoup de mal à se rappeler d’une simple formule de maths que l’on connaissait la veille. Pourquoi? La réponse est simple, la pratique. Le fameux générique est ancré dans notre mémoire car on l’a entendu des dizaines de fois. Et surtout, point TRÈS important, espacées dans le temps. La formule, en revanche, on ne l’a travaillée généralement qu’une ou deux fois. Et à quelques jours d’intervalle. Pour visualiser cela, il faut se référer aux travaux du chercheur Hermann Ebbinghaus sur la mémoire. Il a modélisé l’efficacité de la mémoire via la fameuse « courbe de l’oubli » ci dessous





Notre mémoire « flanche » inévitablement. Personnellement, je ne pense pas que je connaitrai encore les paroles du générique dans 30 ans, si je ne l’entend pas à nouveau d’ici là. Cependant, on peut remarquer quelque chose. Plus on « révise » une notion (dans le cas du générique, « réviser » c’est l’entendre à nouveau), plus la courbe diminue lentement. Pour être efficace, il faut réviser la notion lorsqu’elle commence à diminuer dans notre mémoire. Si on veut apprendre une formule et la retenir, réviser 10 fois en 2 jours ne sera pas efficace. En revanche, la réviser 10 fois de manière optimale (je vous expliquerait comment) sur 1 an, et elle sera ancrée en vous comme votre prénom (avez vous besoin de réfléchir pour savoir comment vous vous appelez?). Vous l’aurez donc compris, travailler jour et nuit pendant une semaine, puis ne rien faire pendant 2 mois, c’est « efficace » pour passer un examen, mais inefficace, démoralisant et très fatiguant sur le long terme. Et la scolarité c’est du long terme. Comment faire alors? Comment appliquer ce schéma aux maths? La réponse est simple, il faut s’organiser:


Grille de réussite


Pour s’organiser dans les révisions des maths et des exercices, j’ai mis en place ce que j’appelle une « grille de réussite ». Le principe est simple, cette grille nous permettra de savoir quel exo faire et quand. Une grille de réussite se présente sous cette forme :





On va voir ensemble comment la remplir:

  • Dans la première colonne, on fait la liste de tous les exercices du chapitre. À chaque fois que l’on fait un exercice (en cours ou chez soi), on inscrit une lettre dans la colonne suivante de la ligne de l’exercice fait. La lettre que l’on inscrira correspondra au degré de réussite de l’exercice :

A : J’ai réussi à faire l’exercice tout seul, sans faute et sans difficultés. B : J’ai réussi à faire l’exercice tout seul, il y avait quelques fautes, mais je les ai compris et je ne les ferai plus. C : J’ai eu besoin d’un petit coup de pouce pour faire l’exercice, mais j’y suis quand même arrivé. D : Je n’ai pas réussi à faire l’exercice, mais j’ai bien compris la correction, j’essayerai de refaire l’exercice tout seul. E : Je n’ai pas réussi l’exercice et je n’ai pas non plus compris la correction.

  • Une fois la lettre remplie, on inscrit dans la colonne suivant (toujours dans la même ligne) la date à laquelle on doit refaire l’exercice: E: On demande de l’aide pour comprendre la correction puis on recommence immédiatement D: On refait l’exercice le lendemain C: On refait l’exercice dans 3 jours B : On refait l’exercice dans 5 jours A : On refait l’exercice dans 7jours 2A de suite: On refait l’exercice dans 14 jours 3A de suite: On refait l’exercice dans 1 mois 4A de suite: Dans 2 mois etc…

  • Une fois que l’on a noté la date à laquelle on devra refaire l’exercice, il faut aussi noter dans notre agenda, (calendrier, rappel de téléphone ou autre…) de refaire l’exercice, pour être de sûr de ne pas oublier.

Le but est d’avoir que des A dans le tableau, de refaire les exercices de moins en moins souvent, mais assez régulièrement pour qu’ils soient ancrés dans notre mémoire. Voilà vous savez maintenant comment vous organiser afin d’être le plus productif possible quand vous travaillez les maths. Dans un prochain article, je vous expliquerai en détail comment réussir un exercice.


311 vues0 commentaire